At Least 38 Haitian Migrants Drown Near Cuba, 87 Others RescuedAu moins 38 migrants haïtiens périssent au large de Cuba, 87 autres secourus

By Staff
AlterPresse

English | French

Translated from the French by Dady Chery for Haiti Chery

Port-au-Prince – At least 38 Haitian migrants drowned and 87 were rescued on Saturday, December 24th by Cuban Coast Guard after their boat sank off the coast of Cuba, said Cuban Civil Defense, quoted from the French daily Le Monde. [Dec 30 update: the number of casualties was revised to 45, and the boat is now estimated to have carried over 160 passengers (Sapa-AFP).]

Punta de Maisi is near to northwest Haiti, around the area of Mole Saint Nicolas.

A boat from the 1990's full of desperate people.

The victims include women and children, said the source.

The “half-submerged” boat was spotted by the Coast Guard about a hundred meters from the coast of Punta de Maisi at the eastern end of Cuba.

Civil Defense, which did not specify the type of vessel involved, said the Red Cross and Coast Guard are continuing search operations for other possible survivors.

The Haitian government announced measures to follow up after its Cuban counterpart.

According to a statement from the Haitian Ministry of Foreign Affairs, measures were adopted so the survivors are repatriated in Haiti following diplomatic formalities that are already underway between the two governments.

The Ministry

“Deplores the tragedy” and “encourages stowaways to listen to the voice of reason, to stop the organization of such illegal departures, costly in human lives.”

Shipwrecks of makeshift boats carrying, not only Haitian migrants – but also Cubans – are common in the Caribbean. The migrants hope to find better living conditions in the United States, said Le Monde.

In July 2009, some 70 Haitian migrants lost their lives in the sinking of their boat off the British Isles of Turks-and-Caiques.

 

 

Sources: AlterPresse (French) | Haiti Chery (English)

 

 

 

 Par le personel
AlterPresse

anglais | français

Port-au-Prince — Au moins 38 migrants haïtiens sont morts et 87 ont été secourus samedi 24 décembre par des garde-côtes cubains après le naufrage de leur embarcation au large de Cuba, a annoncé la Défense civile cubaine, citée par le quotidien français Le Monde. [Mise à jour du 30 déc: le nombre de victimes a été révisé à 45, et le bateau est maintenant estimée à avoir transporté au moins 160 passagers (Sapa-AFP).]

Un bateau dans les années 90 rempli de désespérés.

Parmi les victimes, on compte des femmes et des enfants, précise la même source.

L’embarcation “à demi-immergée” a été repérée à une centaine de mètres de la côte de Punta de Maisi, à l’extrême est de Cuba par les garde-côtes.

La Défense civile, qui n’a pas précisé le type d’embarcation concerné, a indiqué que la Croix-Rouge et les garde-côtes poursuivaient les opérations de recherche d’autres éventuels survivants.

Le gouvernement haïtien annonce des dispositions pour assurer le suivi avec son homologue cubain.

Selon un communiqué du Ministère haïtien des affaires étrangères, des mesures ont été adoptées en vue du rapatriement des survivants en Haïti, après les formalités diplomatiques qui sont déjà en cours entre les deux gouvernements.

Le ministère

« déplore la tragédie » et « encourage les voyageurs clandestins à écouter la voix de la raison, à cesser l’organisation de tels départs illégaux, couteux en vies humaines ».

Les naufrages d’embarcations de fortune transportant des migrants haïtiens – mais aussi cubains- sont fréquents dans les Caraïbes. Les migrants espèrent trouver de meilleures conditions de vie aux Etat-Unis, rappelle Le Monde.

En juillet 2009, quelque 70 migrants haïtiens avaient perdu la vie dans le naufrage de leur embarcation au large des îles britanniques des Turks-et-Caicos.

 

Origine: AlterPresse

 

 

 

 

Leave a Reply